Covid-19 : l'armée appelée en appui à la prison de Namur

Covid-19 : la prison de Namur hors de contrôle ?
Covid-19 : la prison de Namur hors de contrôle ? - © © JOHN THYS - BELGA

Avec une cinquantaine d’agents sur 130 placés en quarantaine, la prison de Namur est officiellement identifiée comme foyer d’épidémie de Covid-19. Depuis dimanche, la police locale prête main-forte au personnel. Ce mardi, le gouverneur a demandé le renfort de l’armée.

L’armée devrait assurer la désinfection

Au sein du pénitencier, ce sont généralement les détenus qui sont en charge des repas et de l’entretien du bâtiment.

Pour les repas, "une société extérieure va assurer la distribution de plats chauds", précise le Gouverneur de la Province, Denis Mathen.

Concernant l’entretien, la Protection civile a effectué un repérage, ce mardi matin. Mais elle considère que cela n’entre pas dans ses missions. "Nous avons donc décidé de faire appel à l’armée à titre conservatoire pour assurer la désinfection et le nettoyage des parties communes", précise le gouverneur.

Selon Denis Mathen, la situation n’est pas inquiétante. L’évolution du nombre de cas n’est pas exponentielle. Grâce à l’intervention de la police, les douches et les préaux sont à nouveau assurés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK