Couvin: le site de Thermic Distribution a été vendu aux enchères à un promoteur immobilier

Cette vente pourrait signifier l'arrêt à brève échéance de l'activité d'assemblage de poêles sur le site.
Cette vente pourrait signifier l'arrêt à brève échéance de l'activité d'assemblage de poêles sur le site. - © Google Maps

C'est un promoteur immobilier bruxellois qui a emporté les lots. On s'éloigne donc d'une poursuite de l'activité industrielle sur place. Au grand dam des travailleurs rescapés de la faillite de Thermic, qui étaient encore une vingtaine à y travailler.

Ces travailleurs ont d'ailleurs assisté, amers et impuissants, à la vente aux enchères de leur usine. Cette vente pourrait signifier l'arrêt à brève échéance de l'activité d'assemblage de poêles sur le site.

Avec les Fonderies du lion, cette activité employait encore un millier de personnes voici trente ans. Ils ne sont plus qu'une poignée actuellement, un peu perdus sur un immense site de six hectares.

Le promoteur bruxellois qui a remis l'offre la plus élevée, 751 000 euros, n'a manifestement pas de projet industriel pour le site. A cet endroit, nous a-t-il confié, au bord d'un axe important de communication entre la France et la Belgique, on peut très bien installer une station-service, un supermarché ou encore des logements. A condition de dépolluer le site, a bien insisté le notaire. Une remarque qui n'a manifestement pas troublé l'acquéreur.

Cela dit, la vente n'est encore que provisoire. D'autres acheteurs peuvent encore déposer une offre plus élevée dans les deux prochaines semaines. Mais l'espoir de trouver un investisseur industriel pour le site de Couvin est désormais ténu.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir