Coronavirus: les hôpitaux namurois à leur tour dotés de centres de pré-tri pour accueillir les personnes malades

En province de Namur, les centres de pré-tri installés devant les urgences des hôpitaux seront opérationnels ce lundi matin.
En province de Namur, les centres de pré-tri installés devant les urgences des hôpitaux seront opérationnels ce lundi matin. - © Nancy Ferroni

Comme ailleurs en Wallonie, les hôpitaux de la province de Namur (CHR Sambre et Meuse à Namur et Auvelais, Clinique Saint-Luc à Bouge, CHU UCL Namur à Mont-Godinne, Sainte-Elisabeth et Dinant) seront bientôt dotés de centres de pré-tri à proximité immédiate de leurs urgences. C’est la protection civile qui a été chargée d’installer les tentes, en collaboration avec la Croix-Rouge.

Ces six nouveaux centres de pré-tri seront opérationnels lundi matin. Ils accueilleront les personnes qui présentent des symptômes du coronavirus et qui sont envoyées à cet endroit par les médecins généralistes en vue d’une éventuelle prise en charge.

Sur place, les patients seront examinés par des secouristes ou par des médecins si leur cas est jugé sérieux. Les personnes dont l’état n’inspire pas d’inquiétude seront renvoyées chez elles, tandis que celles qui nécessitent des soins immédiats seront hospitalisées.

Les centres de pré-tri servent en quelque sorte de zone tampon, pour éviter d’encombrer les urgences des hôpitaux avec des personnes atteintes du coronavirus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK