Condamnés pour avoir détruit la statue de Notre-Dame de Beauraing

Le tribunal correctionnel de Dinant a condamné, mardi, deux individus à dix-huit mois de prison avec sursis probatoire. Ils étaient poursuivis pour avoir détruit la statue de Notre-Dame de Beauraing en septembre 2014.

Lors de l'audience, les deux prévenus n'ont pas contesté les dégâts occasionnés à la statue mais ont précisé qu'ils n'ont pas été occasionnés de manière volontaire. Selon eux, ils étaient ivres et ont voulu se prendre en photo avec lorsqu'elle est tombée. Pourtant, des débris de la statue ont été retrouvés dans le jardin d'une riveraine, six mètres plus bas. Les policiers qui sont intervenus sur place ont quant a eux été victimes d'outrages et de rébellion. L'un des prévenus s'est rué sur eux alors qu'ils interpellaient son comparse. Ils ont dû faire usage de leur spray lacrymogène.

Pour le parquet de Namur, ils ont volontairement descellé la statue pour la faire basculer dans le jardin avant de s'en prendre aux policiers.

Les deux prévenus étaient par ailleurs poursuivis pour avoir dégradé deux véhicules et porté des coups à trois personnes, en novembre 2014, à Vresse-sur-Semois. Le ministère public avait requis quinze mois de prison à leur encontre. Outre la peine de prison, les auteurs ont chacun écopé d'une amende de 1200 euros, assortie elle aussi d'un sursis.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK