Choisir son sapin et le couper dans le champ, le succès grandissant d'une sapinière d'Anhée

Choisir son sapin et le couper dans le champ, le succès grandissant d'une sapinière d'Anhée
2 images
Choisir son sapin et le couper dans le champ, le succès grandissant d'une sapinière d'Anhée - © RTBF - Anaïs Stas

Depuis cinq ans, Sapi Grange sur la commune d’Anhée propose à ses clients de venir choisir et découper son sapin de Noël directement dans le champ. "On a commencé par des flyers dans les boîtes aux lettres du village. Et chaque année il y a de plus en plus de monde" explique Anne-Sophie De Wouters, cogérante de la sapinière. L’idée provient d’un souvenir d’enfance. "On a un bois derrière la maison de mes parents. Quand on était enfant, chaque année, on allait choisir et découper notre sapin ensemble, en famille. On s’est dit qu’il fallait proposer cette activité familiale à nos clients".

L’idée séduit. Les week-ends, des centaines de personnes viennent slalomer entre les sapins, bottes aux pieds et grosses vestes sur le dos. L’organisation est rodée. Dans les champs, les sapins sont regroupés par variétés. Ceux qui peuvent être coupés sont marqués d’une étiquette. Suivant la taille de l’arbre, la couleur de l’étiquette varie. La sapinière prête des scies, et des brouettes, mais les habitués viennent avec leur matériel. "La première année, on a des gens qui viennent en chaussures de ville, la deuxième année, ils ont des bottes. La troisième, ils ont même le petit coussin pour poser les genoux à terre quand ils découpent le sapin" s’amuse la gérante. Depuis trois ans, l’exploitation a également entamé sa conversion biologique.

Sapins de Noël : les carnets de commandes remplis (JT du 11/11/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK