Centre de formation de tennis de table à Andenne: permis refusé

Jean-Michel Saive et l'aile francophone de tennis de table vont devoir revoir leur copie.
Jean-Michel Saive et l'aile francophone de tennis de table vont devoir revoir leur copie. - © Belga

L'aile francophone de la Fédération de tennis de table désirait construire son centre d'entrainement pour élites derrière l'Andenne Arena. Le fonctionnaire délégué de la Région wallonne recale le dossier pour des raisons de taille.

Le projet est porté par l'aile francophone de tennis de table et son directeur technique, un certain Jean-Michel Saive, multiple champion de Belgique de la discipline.  Il consiste en la construction d'un centre de formation à l'arrière du centre sportif d'Andenne. La demande de permis a été introduite début de cette année. Lors de l'enquête publique, plusieurs riverains avaient émis des remarques négatives, notamment par rapport à la taille du batiment.  Des arguments retenus par le fonctionnaire délégué de la Région wallonne qui refuse de délivrer le permis. Une info de Sud Presse confirmée par le bourgmestre d'Andenne ce jeudi matin.

Coup de frein mais pas coup d'arrêt

Cela dit, la fédération ne baisse pas les bras.  Elle envisage d'introduire une nouvelle demande de permis, en tenant compte des remarques.  La nouvelle mouture devrait ainsi prévoir un batiment partiellement enterré, ce qui permettrait de conserver la surface souhaitée en limitant l'impact sur le paysage.

Andenne, capitale francophone du tenis de table en Belgique, ce n'est donc pas encore abandonné mais ce ne sera pas pour tout de suite.

Sébastien Remacle

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK