Cannabis de synthèse à Beauraing? Les autorités mettent en garde

Mardi soir, trois jeunes filles ont fait un malaise après avoir fumé un joint. Les analyses sont en cours mais il pourrait s'agir de cannabis de synthèse. Une substance chimique qui n'est pas interdite mais qui peut être très dangereuse pour la santé.

Marc Lejeune, le bourgmestre de Beauraing, est très inquiet. Il va lancer une campagne d'information dans les écoles, dès la rentrée.

"J’ai déjà téléphoné aux directions d’écoles et on a un service à la commune qui s’appelle Un Autre Sens, qui travaille sur les assuétudes. On va vraiment refaire de la prévention. On va retourner dans les écoles pour prévenir nos jeunes sur ces nouvelles drogues qui circulent. Je ne pense pas que ce soit tout à fait neuf puisque dans les grandes villes, ça existe déjà. Mais à Beauraing, c’est la première fois en zone rurale qu’on rencontre ce produit. Il faut vraiment qu’on les prévienne. C’est très dangereux. Ils peuvent y laisser leur vie, finalement. Donc, on fera de la prévention dans toutes nos écoles avec la police et avec les services communaux."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK