Bientôt 280 LEDS vont éclairer les murailles de la Citadelle de Namur

Les anciens spots de la Citadelle de Namur devenaient vétustes et trop énergivores. La nouvelle installation LED la mettra beaucoup mieux en valeur.

"On va moins noyer la Citadelle de lumière. On se concentre principalement sur les murailles et les différentes tours. On n’éclairera plus la végétation, explique Sébastien Hallaux, le patron de la société chargée de l'éclairage. Au total, il y aura 280 projecteurs; contre 70 actuellement. On pourra ainsi 'dimmer'  (moduler) la lumière, ce sera dynamique."

4 images
Les équipes installent les nouveaux leds, chargés de mieux mettre en valeur cet édifice majeur du patrimoine namurois. © RTBF

En plus d’utiliser de la fibre optique, du wifi… le tout piloté par un logiciel. "Il y aura vraiment moyen de réaliser ce que l’on veut (comme éclairage) sur tout le pourtour de la Citadelle. De quoi la redécouvrir, elle et ses imposantes murailles. La nuit, elles vont ressortir. Ce sera magnifique".

Ces LEDS éclaireront donc l’édifice en début et fin de nuit. Le tout sera inauguré en grandes pompes le 13 octobre, lors d’une soirée son… et lumière.

La Tour du Guetteur sous bâche

Mais le lifting de ce monument du patrimoine namurois ne s’arrête pas là : depuis le mois d'août dernier, c'est autour de la "Tour du Guetteur" d’être en chantier. On l'aperçoit d’ailleurs de loin sous une bâche. Les travaux devraient durer jusqu'au printemps prochain. 

4 images
Actuellement sous bâche pour rénovation, la Tour du Guetteur devrait retrouver son lustre d'antan. © RTBF

Très prisée par les touristes pour le point de vue qu'elle offre sur la ville, cette tour, ajoutée au 19e siècle, a pris un coup de vieux. La Ville a donc débloqué 250 000 euros pour rénover l'édifice et son esplanade.

"La Tour du Guetteur, c’est celle d’où l’on pouvait voir les départs de feu au 19e, détaille Arnaud Gavroy, échevin en charge de la Citadelle. Elle est toute petite mais elle est magnifique. C’est un peu le nez de Cléopâtre dans le paysage namurois. La tour menaçait de s’écrouler. Il y a aussi de fortes tractions sur le mât et le drapeau wallon. Elle a été vandalisée à plusieurs reprises. On va donc la stabiliser, la remaçonner, retirer les mauvaises pierres et en remettre des nouvelles quand elles sont cassées. On va étanchéifier le toit; solidifier l’armature du mât. Et surtout, remettre la tour en lumière la nuit." Pour que la Tour du Guetteur redevienne "la proue de la Citadelle, le phare de Namur".

Les murailles qui sont de part et d’autre vont également être refaites, "parce que ce sont de belles murailles et qu’elles racontent plusieurs siècles d’histoire militaire."

Du neuf aussi pour la Rampe verte

Les murailles de la rampe verte, aussi, vont être restaurées. Construite dans la seconde moitié du 17e siècle, cette rampe permettait au charroi et aux canons d’accéder à la forteresse.

Plus de 3000 m² de murs de pierre et plus de 1000 m² de briques seront ainsi consolidés. Une opération nécessaire, notamment en raison du risque de chute de pierres.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK