Belbeef : un nouveau label pour le bœuf belge

Le bœuf belge dispose d'un nouveau labell
2 images
Le bœuf belge dispose d'un nouveau labell - © RTBF

Vous allez le voir en spot TV, l'entendre en spot radio et l'apprécier sur les grandes affiches publicitaires dans vos surfaces commerciales. Il? C'est le bœuf belge garanti de qualité.

Et le nouveau label vantant les mérites du bœuf belge né, élevé et abattu en Belgique vient de sortir. Il a déjà fédéré 3565 éleveurs belges et séduit plusieurs grandes chaines commerciales de distribution.

Du bœuf de qualité produit avec amour et respect

C'est dans la ferme de Jean Mailleux à La Bruyère, près de Namur, que nous avons rendez-vous. L'homme exerce ce métier depuis 28 ans et dispose d'une cheptel de quelque 250 Blanc Bleu Belge. Comme ses collègues, il se démène pour assurer un avenir à son entreprise. Il a adhéré au label depuis quelque temps déjà. "Ici, dès son plus jeune âge, l'animal est choyé, il reste très longtemps au pis de sa mère et son évolution est suivie de très près".  

Pour cet éleveur, ce nouveau label, qui chapeaute tous les autres labels, est une marque de garantie par rapport à ce qui se fait à l'étranger et une assurance pour l'acheteur. 

"C'est vrai que cela nous fait mal de voir ces viandes venues de bien loin et dont on ne connait même pas les conditions d'élevage, d’abattage et de mise en barquette. On ne sait rien ou quasi rien de tout cela. Et nous, on se donne à fond pour nos bêtes, pour répondre aux contrôles exigeants et on  voit quand même nos marges qui fondent! Alors, ce label ne va peut être pas tout changer mais c'est en tout cas une manière de réagir". 

Un bœuf labellisé, plus rentable?

Ce label "Belbeef", la plupart des grandes surfaces se l'approprient et le proposeront dès le mois prochain. Une manière de soutenir les producteurs belges et de mettre leur travail de qualité en valeur. Oui, mais...

Ce label va-t-il donner plus d'argent à l'éleveur? Lorsque l'on sait qu'il existe une marge allant parfois du double au triple, entre le prix du morceau au départ de la ferme et le prix vendu en grandes surfaces, on peut se poser la question...

Notre éleveur labellisé nous propose la réponse suivante : "Ce n'est pas le rôle du label "Belbeef". Ce label va faire en sorte d'entretenir la confiance que les gens ont en nous et faire la promotion de la viande bovine belge. C'est en tout cas un outil pour mettre de l'huile dans les roulages et faire prendre conscience que lorsqu'un maillon de toute la chaîne de production souffre, et bien les autres maillons qui suivent doivent faire un effort pour nous maintenir en vie, nous les éleveurs. Sans cela et bien il n'y aura plus d'éleveurs en Wallonie. Quant à travailler pour les grandes surfaces eh bien c'est aussi parce qu'elles nous prennent des grandes quantités. Ce qui n'empêche pas les petites surfaces de vente de nous acheter elles aussi ce produit labellisé" conclut Jean Mailleux.

Le label Belbeef s'inscrit aussi comme une simplification des contrôles parfois très lourds imposés par l'Afsca et des exigences formulées par les chaines de distribution pour acheter les viandes aux éleveurs belges.

En cela, les éleveurs labellisés auront au moins gagné quelque chose.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK