Beauraing : le village de Felenne enfin connecté à internet ?

À deux pas de la frontière française, le village de Felenne sur la commune de Beauraing est entouré par la forêt. Les quatre cents habitants se sentent isolés. Pas parce que le plus proche village se trouve à sept kilomètres de là mais parce que ses habitants font partie de l'infime pourcentage de la population belge à ne pas avoir internet. En réalité, une connexion existe mais seul un quart de la population y a accès. La vitesse de navigation est par contre très basse. A Felenne, pas de fibre optique mais un câblage en cuivre ne permettant qu'un débit de 2MB/sec.

Des ondes hertziennes à la place de la fibre optique ?

Pour relier Felenne à l'internet haut débit, sept kilomètres et demi de fibre optique devraient être installés. Mais les travaux coûteraient entre 400 000 et 500 000 euros. L'investissement n'est donc pas jugé rentable. Par contre, une alternative qui couterait cinq à six fois moins cher est étudiée en ce moment par des techniciens de Proximus. 

La connexion internet serait rendue possible grâce aux ondes hertziennes. L'émetteur se trouverait à neuf kilomètres du récepteur, une parabole fixée sur le pignon de l'ancienne maison communale de Felenne.

Pour utiliser cette méthode, il faut installer deux paraboles et veiller à ce qu'aucun n'obstacle ne se trouve sur la route. Ni arbres, ni butte, ni maisons. "Nous avons trouvé dans le grenier de l'ancienne maison communale l'endroit parfait. Nous sommes allés dans différents endroits sur les hauteurs du village comme dans le clocher de l'Eglise par exemple" explique le mayeur.

Un espoir pour les villages isolés

À l'annonce des essais concluants de l'opérateur, le bourgmestre de Beauraing a reçu de nombreux coups de fil: "C'est assez surprenant le nombre d'appels que j'ai reçu d'autres bourgmestres de communes rurales qui seraient également intéressés par de pareils dispositifs pour leurs entités."

Quant à l'application réelle, les habitants doivent encore patienter la fin des études menées par les techniciens de Proximus. Mais les résultats seraient satisfaisants.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK