Beauraing 2018: la majorité sortante part grand favori

Elections communales à Beauraing: la majorité sortante part grand favori
Elections communales à Beauraing: la majorité sortante part grand favori - © Monika Wachter - RTBF

A Beauraing, il y a un changement notable. Le nombre d'habitants a augmenté. Avec plus de 9.300 personnes, la commune a droit à deux élus en plus. Demain, il y aura 21 conseillers communaux autour de la table contre 19 aujourd'hui. Les trois listes en lice essayeront de décrocher ses sièges. Mais il sera difficile de battre la majorité absolue du cartel MR-cdH créé il y a six ans. Il avait emporté 11 sièges sur 19 et part grand favori sous la même appellation "Energies beaurinoises".  Marc Lejeune, cdH, le bourgmestre sortant, était en 2012 le champion des voix de préférence avec 2179 votes. Il tire à nouveau la liste.

L'opposition semble bien faible

Jean-Claude Maene,  l'ex-bourgmestre socialiste qui avait régné pendant deux mandatures, avait fait le deuxième score il y a six ans avec 1248 voix. Mais il ne se représente plus. C'est aussi le cas pour d'autres pointures de son ancienne liste POUR à tendance socialiste. Ce manque de souffle des anciens avait donné de l'énergie aux jeunes. Matthias Pley, 19 ans, avait créé la surprise à Beauraing. Il avait lancé une liste sans couleur politique sous l'appellation "Intérêts citoyens". Mais finalement, il a claqué la porte accusant le PS d'avoir pris la main. Finalement, c'est Sandrine Pirson, conseillère PS, qui est tête de liste suivie d'autres figures socialistes . Ensemble, ils ont ralliés les citoyens d'ouverture.

Dans l'opposition, il y a aussi Ecolo avec comme seul conseiller Michel Thomas. Il pousse la nouvelle appellation "Vert Demain" inspirée des mouvements éco-citoyens. Elle est menée par Cheila Olix.

Le défi démographique

A Beauraing, les principaux enjeux des prochaines années sont surtout liés au défi démographique. Plus d'habitants, cela veut dire plus de personnes qui cherchent un logement ou un terrain. Ils auront des enfants. Il est donc important d'augmenter le nombre de places de crèches et de prévoir l'arrivée des petits dans les écoles.

La mobilité est autre enjeu important lié à l'augmentation démographique. Beauraing est dans une cuvette. C’est un entonnoir. Aujourd'hui, il y a déjà d'importants bouchons à l'heure de pointe des écoles. Il faut donc prévoir des alternatives, avec par exemple plus de pistes cyclables, du co-voiturage notamment pour les habitants des villages avec éventuellement un service de bus. Toutes ces pistes devront être explorées pour que le centre de Beauraing ne sera pas demain un gros bouchon complètement asphyxié.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK