Arts du cirque et nursing, deux nouvelles sections de l'enseignement secondaire provincial de Namur

Les arts du cirque sont une nouvelle option à l'EMAP, l'Ecole des métiers et des arts de la province, à côté du théâtre de Namur. Les cours pratiques se donneront dans les locaux de la Haute Ecole de la province à Salzinnes
3 images
Les arts du cirque sont une nouvelle option à l'EMAP, l'Ecole des métiers et des arts de la province, à côté du théâtre de Namur. Les cours pratiques se donneront dans les locaux de la Haute Ecole de la province à Salzinnes - © Province de Namur

Les arts du cirque et l’aspirant en nursing sont les deux nouvelles options proposées cette rentrée scolaire à l’IPES, l’Institut provincial d’enseignement secondaire de Namur. "Notre intérêt était de pouvoir diversifier les formations qui sont organisées dans nos différentes écoles provinciales" explique Patricia Mathieu, la directrice de l’IPES.

Les arts circassiens se donnent à l’EMAP, l’Ecole des métiers et des arts de la province, à côté du théâtre de Namur, en troisième année technique de transition. "Les cours pratiques seront donnés dans la salle de sport polyvalente à la Haute Ecole de la province de Namur à Salzinnes, explique Valérie Gyselinx, directrice adjointe de l’EMAP. Ils seront donnés par Didier Oriol, le directeur de Creacirque, l’école du cirque de Namur. Il a déjà une pédagogie extrêmement développée étant donné qu’il donne des cours de cirque et de nombreux stages en extrascolaire".

Les arts du cirque, une première dans le Namurois

La nouvelle section proposera des cours d’expressivité rythmique, théâtrale et corporelle plus une préparation physique musculaire et artistique. Il y aura aussi beaucoup de techniques d’acrobatie, de jonglerie ou encore de trapèze. Ces onze heures de cours optionnels s’ajouteront aux 23 heures de cours généraux.

L’EMAP propose déjà des options axées sur la créativité comme les humanités artistiques ou le stylisme. "Cela nous semblait judicieux de proposer les arts du cirque. En plus, c’est une option qui n’est pas du tout proposée dans le Namurois. Et les quatre ans de secondaire en arts circassiens permettront de renforcer cette formation pour l’enseignement supérieur artistique que les élèves pourront poursuivre par après" explique encore Valérie Gyselinx. Le cursus se termine par un CESS.

Les cours d’Aspirant en nursing se donneront à Seilles

Le Covid a peut-être suscité de nouvelles vocations auprès des jeunes qui rêvent de devenir infirmier ou aide-soignant. La toute nouvelle section "Aspirant en nursing" qui s’ouvre à l’Ecole secondaire provinciale de Seilles – Andenne pourra les aider dans leur choix. L’option commence en cinquième année et se termine par un CESS.

"C’est une formation dans laquelle on accentue l’apprentissage des sciences, donc biologie, chimie, physique, explique Nathalie Eloy, la directrice adjointe de l’Ecole secondaire provinciale de Seilles. Mais il y a aussi des cours de nutrition et de psychopédagogie, des ateliers créatifs et des stages".

Une formation théorique et pratique avant de choisir un métier

"Nous pensions qu’il était important pour nos élèves de renforcer cette formation théorique et pratique avant de choisir un métier. Pour que l’élève puisse poursuivre d’autres types d’études puisqu’au terme de la sixième technique de qualification il obtient son CESS". Il est alors possible de faire des études de puéricultrice mais également d’infirmier, d’aide-soignant, de sage-femme ou d’instituteur. "Tous les élèves de nos sections d’infirmier ou d’aide-soignant sont en général directement engagés dès qu’ils ont terminé leur cursus scolaire. Ce sont des métiers en pénurie".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK