Après 207 années d'existence, le plus vieux magasin namurois ferme ses portes

C’est la fin du plus vieux magasin de Namur. 207 ans que la maison Attout était installée dans le centre-ville, rue de l’Ange. Elle vendait des graines, des semences et des articles pour animaux. La dernière génération va fermer boutique dans une semaine. Françoise Collard, la gérante a décidé de prendre une retraite bien méritée.

Pourtant ce magasin, c’est toute sa vie. C’est ici qu’elle est née, qu’elle a grandi et qu’elle y travaille depuis son plus jeune âge : "Je travaillais déjà dans le magasin pour aider mes parents dès que je rentrais de l’école. Je n’ai jamais travaillé ailleurs". Si lors de sa création on y vendait surtout des graines et des semences, depuis deux générations, elle s’est spécialisée dans l’animalerie.

D’ailleurs à quelques jours de la fermeture de la boutique ne reste plus en rayon que de la nourriture pour chats et chiens, des laisses et colliers et quelques jouets pour animaux de compagnie. Seuls témoins de cette période de vente de graines et de semis, une énorme étagère remplie de tiroirs sur lesquels on peut encore lire le nom de toutes sortes de légumes : "On m’a déjà proposé plusieurs fois de la racheter mais j’ai refusé aussi longtemps que je travaillais dans ce magasin".

Mais aujourd’hui cette institution namuroise vit ses derniers jours. L’enseigne fermera ses portes définitivement le 14 décembre prochain. Françoise Collard ne souhaitait pas qu’une sixième génération prenne son relais : "Il faut vraiment être présent tout le temps. Cela vous mange la vie tout de même. Tout tourne autour de la vie du commerce. Cela vous bouffe la vie".

Une vie qu’elle ne voudrait donc pas pour d’autres membres de sa famille. Et pourtant, le commerce et le contact avec les clients, cette Namuroise de souche l’a pourtant dans le sang. Et tous les jours, elle se lançait un petit défi : " Il y a des gens qui sont un peu coincés. Puis alors moi j’aimais bien, par exemple, arriver à détourner cette façon d’être. Qu’ils ressortent avec le sourire".

Autre raison qui la pousse à arrêter aujourd’hui, c’est la baisse de son chiffre d’affaires. Car même si elle est installée en plein centre-ville, on est quand même loin de ce que rapportait le commerce à ses parents et à ses grands-parents. Car la petite animalerie souffre de la concurrence féroce des grandes surfaces et d’internet. 

Au fil des ans, elle s’est rendu compte que son magasin servait surtout de lieu de conseil sans concrétisation d’achat : " J’ai souvent vu des clients qui prennent la photo d’un article et puis on ne les voit plus. Ils disent je repasserai, je reviendrai, je demanderai à mon mari, à ma femme… Les excuses il y en a une kyrielle mais ils ne reviennent quand même jamais." Les problèmes de chauffage rencontrés dans son bâtiment et les dégâts causés par les travaux des voisins ont fini par la lasser également.

Avant la fermeture du commerce, les Namurois sont nombreux à venir dire adieu à la maison Attout vieille de plus de 200 ans tout de même. Ce matin-là, nous avons rencontré une Namuroise, cliente depuis plus de 50 ans qui est même devenue une amie de la patronne : " C’est très triste, c’est vrai. C’est un bel endroit de Namur. Quelque chose de traditionnel. Une belle figure de Namur. C’est une petite larme à l’œil de le voir fermer ses portes."

Une fois son magasin fermé, Françoise Collard entamera son déménagement. Car c’est l’une des dernières commerçantes du centre de Namur qui vivait encore derrière sa boutique. Un bâtiment qu’elle louait. Personne ne sait encore ce que va devenir le plus vieux magasin de la capitale wallonne.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK