Agnelages à la chaîne pour les futurs vétérinaires

 Agnelages pédagogiques pour les futurs vétérinaires
Agnelages pédagogiques pour les futurs vétérinaires - © Tous droits réservés

Depuis 3 semaines, une partie des brebis élevées au Domaine d'Haugimont, la ferme de l'Université de Namur, est entrée dans sa première période d'agnelages. Au total, plus de 150 mises bas ont été enregistrées. 300 agneaux ont vu le jours dans cette ferme à vocation pédagogique.

Des étudiants en renfort

Pour assurer la bon déroulement des naissances, une quinzaine d'étudiants en médecine vétérinaire se relaient toutes les 12 heures, le jour et la nuit. Cette garde leur permet de d'apprendre les bons gestes lors de l'agnelages mais aussi de surveiller le développement des jeunes. Certains agneaux issus de naissances multiples doivent être nourris par biberons pour soulager les mères. Le travail ne manque pas : "on a enregistré jusqu'à 26 agnelages en 24 heures" souligne la directrice centre de recherches et professeur à l'UNamur Nathalie Kirschvilk. Les participants sont tous des étudiants de première ou deuxième BAC. "Le but est d'abord de familiariser les futurs professionnels au métier d'éleveur car, pour soigner les bêtes, il faut vivre avec, comprendre leurs comportements et les pathologies les plus courantes", selon l'enseignante.

La prochaine période d'agnelages aura lieu au mois de mars et la troisième en septembre.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK