11 novembre à Namur: quatre monuments aux morts vandalisés dans la nuit de mardi à mercredi

Quatre monuments aux morts de la Grande Guerre et de la Seconde Guerre mondiale ont été tagués la nuit dernière à Namur.
2 images
Quatre monuments aux morts de la Grande Guerre et de la Seconde Guerre mondiale ont été tagués la nuit dernière à Namur. - © M. Prévot

Le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot, ne cache pas sa colère. Ce mercredi 11 novembre, il a découvert, comme d’autres, que quatre monuments aux morts avaient été vandalisés durant la nuit. Les auteurs de ces dégradations ont peint des inscriptions telles que "Guerre à la guerre" et "Mort aux industries", ainsi que le A cerclé des anarchistes et le symbole "Peace and love".

"Ils ont été tagués à la peinture par les Gilets jaunes qui n’ont pas même été honteux de revendiquer fièrement cet acte odieux de vandalisme. Quelle bande de cons! Désolé, mais je n’ai pas d’autres mots", écrit le bourgmestre sur Facebook.

Maxime Prévot, qui envisage de déposer plainte, précise ensuite: "Les Gilets jaunes et autres militants révolutionnaires ont adressé un communiqué de presse pour revendiquer l’acte. C’est par un journaliste que j’en ai été avisé. Je ne me serais pas permis de les fustiger avec autant de clarté sinon".

"Salir ainsi la mémoire des anciens combattants et de tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour nos libertés, ça me heurte profondément. Les Gilets jaunes n’avaient déjà pas beaucoup de crédit avant cela, ils ont définitivement perdu le peu qu’il leur restait. Et leur honneur aussi."

Ces actes de vandalisme ont aussi suscité un vif émoi au sein de la population namuroise. Ce mercredi après-midi, certains habitants ont entrepris spontanément de nettoyer les monuments souillés.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK