Fanni-Maria Harma, une nouvelle victime dans le cadre du procès Pierson

Fanni-Maria Harma et son avocat Francois Jongen
Fanni-Maria Harma et son avocat Francois Jongen - © Anne Lemaire

Ce matin devant la cour d’assises d’Arlon, dans le cadre du procès de Jeremy Pierson l’assassin présumé de Béatrice Berlaimont, une autre victime est venue témoigner. 

Il s'agit d'une jeune Finlandaise du nom de Fanni-Maria Harma âgée de 21 ans, qui est venue raconter son agression le 12 juin 2014 dans un parc à Luxembourg.

Alors qu’elle faisait son jogging dans le parc Laval vers 21H30, elle a été agressée par un homme.  On saura plus tard qu’il s’agit  de Jérémy Pierson confondu par son ADN. 

La victime raconte avoir senti des mains sur son visage et un linge blanc qu'on voulait appliquer sur ce même visage. 

La jeune femme a été immobilisée à l’aide d’un taser et a reçu une vingtaine de décharges. Elle a crié et mordu son agresseur, et a pu se libérer. Elle pense que ses cris lui ont sauvé la vie. 

Quand Jérémy Pierson a été arrêté dans l’affaire Beatrice Berlaimont, la jeune finlandaise a reconnu son agresseur sur Facebook. Aujourd’hui elle est venue témoigner en disant qu’elle pensait beaucoup à Béatrice et à sa famille. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK