Une mère condamnée pour n'avoir pas fait vacciner son enfant contre la polio

Extrêmement invalidante, contagieuse, parfois mortelle, la polio a disparu en Belgique depuis 1979, mais est encore présente dans certaines parties du monde.


En Belgique, la vaccination est obligatoire depuis 1967. Si d'autres pays comme les Pays-Bas ou l'Angleterre ont supprimé cette obligation, elle reste indispensable selon l'ONE et le conseil supérieur de la santé.

Une question qui fait débat

Pour l'instant, les communes assurent toujours le suivi. Lors de la déclaration de naissance d'un enfant, un formulaire à remplir par le médecin est remis aux parents. Ce document doit être renvoyé à l’administration communale lorsque les trois doses de vaccin imposées avant l’âge de 18 mois ont été injectées.

Si les parents ne fournissent pas cette preuve de vaccination, des rappels seront envoyés, avant d'informer le SPF santé publique. Le ministère, à son tour, pourra envoyer un ou deux rappels, avant d'alerter le parquet.

Dans les faits, les poursuites devant le tribunal correctionnel sont rares. Mais ce matin, à Marche-en-Famenne, une mère a été condamnée à payer une amende de 600 euros. Elle ne s'étaient pas présentée devant le juge pour se défendre, on ignore donc ses motivations, mais le parquet tenait a rappeler que vacciner son enfant reste une obligation, ne pas s'y soumettre est punissable.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK