Une jeune Virtonnaise bloquée en Birmanie

Une jeune Virtonnaise bloquée en Birmanie
Une jeune Virtonnaise bloquée en Birmanie - © Tous droits réservés

Dans le cadre de la pandémie de covid-19, le gouvernement fédéral a déjà organisé de nombreux vols pour rapatrier des Belges qui se trouvaient à l'étranger. Mais certains sont toujours actuellement bloqués à l'autre bout du monde. 

C'est la cas de Chloé Alexandre, une jeune virtonnaise de 25 ans. Elle est volontaire dans un monastère en Birmanie, au centre de méditation ThaBarWa, à une heure de route de Yangon (Rangoon). Elle s'occupe notamment de personnes âgées dans le besoin. 

Depuis plus d'une semaine, Chloé tente d'être rapatriée mais c'est le parcours du combattant. Pour le moment, elle ne se sent pas en danger, mais elle constate que la situation n'évolue pas favorablement :

"Les locaux pensent que ce sont les Européens qui transmettent le coronavirus, et ils commencent à réagir assez mal, ils ont peur de nous. J’ai peur d’être confinée, ici, enfermée dans un bâtiment qui est réservé aux étrangers. De plus, si on a un problème médical, à mon avis ils ne prendront pas en charge les étrangers, et surtout ils n’ont pas d’équipement. J’ai peur aussi de ne plus avoir assez à manger."

Rapatriement espéré avec la Suisse le 1er avril

Pour toutes ces raisons, Chloé souhaite rentrer en Belgique. L'ambassade belge lui a d'abord parlé d'un rapatriement organisé par la France, mais c'est tombé à l'eau au grand désespoir de la jeune fille. Elle a alors tenté de trouver un vol commercial mais sans succès. Croyant être rapatriée, Chloé a perdu du temps pour trouver un vol elle-même :

"J’ai perdu sept jours, et c’est énorme car les règles pour les transits, les aéroports etc...  Ca change tout le temps, voilà pourquoi je suis toujours bloquée ici." 

Ce lundi, Chloé a appris qu'elle pourrait peut-être profiter d'un rapatriement organisé par la Suisse : 

" L’ambassade vient de m’appeler pour avoir plus d’informations concernant mon passeport, donc peut-être que cette fois il y a un peu plus de chance que je parte le 1er avril. "

 

 

 

 

 

 

What do you want to do ?

New mailCopy

 

 

What do you want to do ?

New mailCopy

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK