Un point sur le tourisme durable, avec les étudiants de la Haute Ecole Robert Schuman à Libramont

Les étudiants de la Section Tourisme durable de la Haute École Robert Schuman à Libramont ont organisé un colloque.
Les étudiants de la Section Tourisme durable de la Haute École Robert Schuman à Libramont ont organisé un colloque. - © Haute Ecole Robert Schuman

Les étudiants de la Section Tourisme durable de la Haute École Robert Schuman à Libramont ont organisé un colloque afin de tordre le cou à certains préjugés.
Pour beaucoup, le tourisme durable, c'est un tourisme de niche qui se résume à profiter de la nature, privilégier les circuits courts, être en petit groupe, et faire du social. Or le tourisme durable, ce n'est pas que cela précise Hadelin de Beer, chercheur et professeur d'écologie et de développement durable :

"On a dit aux participants, laissez vos idées reçues au vestiaire. En fait tous les tourismes sont concernés, et il s'agit à la fois de faire des choses environnementales, réduire la pression que l'on a, mais également s'amuser, se détendre et faire des activités culturelles."

Et il n'y a pas de tourisme sans déplacement et utilisation des moyens de transports. Et là, se pose un gros problème évidemment. Depuis plusieurs années, les gens voyagent de plus en plus loin, prennent de plus en plus l'avion, et il va falloir faire marche arrière. Bernard Cornélis, chercheur et professeur de géographie à la Haute Ecole Charlemagne...

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK