Un patron coupable d'avoir fait travailler au noir de nombreuses personnes, dans un restaurant à Vielsalm ainsi que dans trois friteries

Fraude sociale dans l'horeca
Fraude sociale dans l'horeca - © Flickr-stu_spivak

Un habitant de Saint-Vith, à la tête de deux sociétés, qui chapeautait un restaurant à Vielsalm et trois friteries, a été condamné lundi par le tribunal correctionnel d'Eupen à une amende de 11.000 euros.

Le montant des charges sociales éludé dépasse 1.300.000 euros. Un montant total qui devra être payé solidairement par le patron et les deux sociétés qu'il dirigeait. Ces dernières sont également condamnées à payer des amendes de 66.000 euros. Les deux enfants du prévenu, qui travaillent au sein des entreprises familiales, ainsi qu'une employée, qui étaient également poursuivis pour les mêmes préventions, ont été acquittés.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK