Transinne: prolongement du projet Galiléo, le zoning Galaxia se concrétise petit à petit

Une des esquisses de la future plateforme terrestre de Galiléo, à Transinne.
Une des esquisses de la future plateforme terrestre de Galiléo, à Transinne. - © DR

Le site de Transinne va connaître d’importants développements dans les mois et années à venir, avec un nouveau parc d'activités spatiales et, d'abord, les installations terrestres du futur GPS européen, Galiléo.

Actuellement, les murs de la future plateforme terrestre de Galiléo montent à vue d’œil. Mais le bâtiment sera-t-il prêt pour les échéances prévues par la Commission européenne ?

"Idéalement, le bâtiment doit être livré cet été, nous répond Fabian Collard, directeur-général d’Idelux. Nous avons une phase transitoire qui est prévue avec l’entreprise désignée par la Commission, qui va d’abord utiliser une partie des bâtiments déjà disponibles et qui, ensuite, prendra possession des bâtiments Galiléo – nous l’espérons – directement après les vacances d’été."

Dans le prolongement, le parc d’activités économiques Galaxia a reçu en mars dernier le feu veut du gouvernement wallon. "Il s’agit de 20 ha d’entreprises dédiées au spatial et aux hautes technologies, précise Anne Laffut, bourgmestre de Libin. A mon avis, nous allons commencer l’année prochaine la construction de trois halls-relais."

A terme, 400 à 500 nouveaux emplois hautement qualifiés devraient être créés sur le site via de nouvelles implantations. "Il y a déjà des candidats, nous confie encore Fabian Collard. Il faut dire que le développement de Galiléo a fait pas mal de bruit et qu’il a participé à la reconnaissance de Galaxia comme étant un lieu d’implantation qui devient de plus en plus incontournable en Wallonie. Cela nous ouvre évidemment beaucoup de portes."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Matin Première
en direct

La Première Bxl

Matin Première