Saint-Hubert: le patron des chasseurs à l'honneur

La messe était célébrée en plein air devant la basilique Saint-Hubert
4 images
La messe était célébrée en plein air devant la basilique Saint-Hubert - © RTBF Marc Mélon

En ce 3 novembre, la commune de Saint-Hubert, fête le grand patron de la chasse et met à l'honneur ces fameuses trompes.

A Saint-Hubert, comme ailleurs, c'est un jour d'exception ce jeudi pour les sonneurs de trompe de chasse. "C'est un jour fantastique parce que la trompe de chasse va être reconnue officiellement comme patrimoine oral et immatériel par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pas seulement les trompes de Belgique, pas seulement les trompes de Wallonie, mais les trompes du monde entier. Saint-Hubert devient officiellement la capitale de la trompe de chasse", explique Patrick Lassence, sonneur de trompe de chasse.

De bonnes lèvres et de bons poumons

Léonce Slachmuylders, 74 ans et Julien Titeux, 27 ans, ont enfilé leur redingote de chasse. Ils sont particulièrement fiers de montrer leur savoir-faire. Cela dit, il faut l'une ou l'autre aptitude pour être sonneur : "Il faut avoir de bonnes lèvres et avoir une bonne capacité au niveau des poumons", explique Julien Titeux.  Pour Léonce Slachmuylders, il ne faut pas nécessairement être musicien pour être sonneur, mais il faut une bonne oreille. "On n'est pas obligé de connaître la musique ou de savoir lire une partition parce que la plupart d'entre nous sonnent d'oreille. Mais il faut savoir chanter juste, ça c'est très important".

Plusieurs centaines de personnes assistaient à la messe célébrée dans la basilique Saint-Hubert. Leur but était de recevoir la bénédiction de Saint-Hubert. "Je viens de France", dit une personne dans l'assemblée. "Comme je suis chasseur, j'aime bien Saint-Hubert".

Une reconnaissance par l'UNESCO ?

La prochaine étape pour les sonneurs serait une reconnaissance au niveau de l'UNESCO. Alda Greoli, ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles explique : "Dans les prochains mois, j'espère que mes collègues des autres entités feront de même afin que nous puissions porter ce dossier au niveau de la Belgique et dès lors au niveau de l'UNESCO".

Si vous souhaitez rejoindre les groupes de sonneurs, l'assiduité devra figurer parmi vos qualités.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK