Province du Luxembourg : quelles leçons retenir des dernières inondations ?

Idelux Eau a fait le point hier, notamment en ce qui concerne les réseaux d’égouttage. Afin d’éviter tout débordement et veiller à une bonne gestion, il convient de bien cartographier et d’entretenir le réseau d’égouts.

"Notre objectif est d’acquérir des renseignements sur 100% des réseaux d’égouttage de la province pour un linéaire connu d’environ 2500 kilomètres", explique Olivier Majerus, coordinateur de la gestion technique des réseaux. "Aujourd’hui 2000 kilomètres sont connus. L’entretien de ces réseaux d’égouttage est également très important, cela nous permet d'être mieux armés par rapport aux problèmes d’inondation que nous connaissons. L’entretien permet d’avoir un meilleur débit dans la canalisation. À nouveau, nous avons un objectif : l’entretien du réseau d’égouttage avec nos communes partenaires. L’objectif est de pouvoir entretenir 5% du réseau d’égouttage par an, soit 100 km pour toute la province."

Des communes partenaires

En 2017, 35 communes avaient adhéré à l’entretien des réseaux. Et en 2021, seize communes sont d’ores et déjà partantes pour une convention de quatre ans. C’est le cas à Hotton.

"Nous avons décidé d’adhérer à l’entretien des réseaux tout simplement parce que notre réseau d’égouttage devenait vétuste", indique Jean-François Dewez, Echevin de l’Environnement. "Il était grand temps, dans certains villages, de les nettoyer ou faire passer une caméra pour voir dans quel état ils étaient."

"Pour le moment, il y a encore beaucoup d’égouttages en construction", remarque l'échevin. "Les actions sont, tout d’abord, de sensibiliser les citoyens par rapport à la propreté des cours d’eau et des avaloirs. Et, dans un second temps de sensibiliser les citoyens par rapport aux nouvelles constructions et aux citernes d’eau de pluie afin de concentrer les eaux pour qu’elles ne ruissellent plus le long des habitations voisines ou faire des petits ruisseaux qui font de grandes rivières et qui inondent les caves des autres maisons.

"Notre commune a beaucoup souffert des inondations depuis, beaucoup de bassins d’orage ont été mis en place et qui fonctionnent très bien", conclut Jean-François Dewez. "Mais nous nous rendons compte qu’il y a de nouveaux ruissellements qui se font et les conseils d’Idelux vont nous permettre de nous diriger vers des travaux concrets qui ne permettront plus ces débordements-là."

Images des inondations à Rochefort (JT du 16 juillet)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK