Province de Luxembourg: les coiffeurs sont en détresse

Coiffeurs en péril, manif en Province de Luxembourg
Coiffeurs en péril, manif en Province de Luxembourg - © RTBF

74% des coiffeurs estiment que les mesures de fermeture représentent un risque pour la survie de leur activité. 

C'est pourquoi en guise de mécontentement, ils ont sorti leur matériel en différents endroits du pays, dont Virton. Christine Germain évoque cette détresse :

"On espère sensibiliser les gens et le gouvernement à notre cause, on sait que notre métier est essentiel, pour les gens, pour le moral aussi. Je pense qu'une belle coupe par ces temps difficiles, ça fait du bien."

A quelques pas de là, sur le kiosque virtonnais, plusieurs indépendants, coiffeuses et esthéticiennes, se sont rassemblées. Munies de têtes de poupées coupées et de pancartes avec des personnes pendues dessus, elles réclament des aides immédiates. C'est le cas notamment de Vanessa Toulmonde et de Mélodie Renson :

"On veut ouvrir nos salons, afin que les gens ne passent pas la frontière pour aller se faire coiffer. Il y a une pression et on ne peut pas agir. On se sent punis par cette injustice. Il n'y a pas de raison que nous, petits commerçants, on ne puissent pas ouvrir, alors que les grandes surfaces sont surpeuplées. On se sent oubliés, et on n'a aucune aide. Ca fait un mois que nous sommes fermés et même si on entend parler d'aide aux infos, nous n'avons rien reçu. Et puis les critères sont si précis qu'au final on n'a droit à rien."

Des actions sont menées ailleurs dans la province, à l'initiative de la fédération coiffure.org, à Bastogne, Ethe, Aubange ou encore Arlon.

Les coiffeurs réclament la réouverture des salons (sujet JT du 14/11/2020)

A Charleroi aussi, les coiffeurs réclamant la réouverture des salons ont mené des actions.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK