Prayon peut continuer à exploiter son centre d'enfouissement technique de Clermont-sous-Huy

Le site de Prayon à Engis.
Le site de Prayon à Engis. - © Belga

Ce centre d’enfouissement technique existe depuis 1987. Le permis était arrivé à échéance.

L’entreprise Prayon (d’Engis) stocke à cet endroit les résidus de sulfate de calcium qu'elle ne peut pas valoriser. Un produit qui n'est pas dangereux, indique-t-elle.

L'été dernier, les fonctionnaires techniques et délégués de la Région wallonne avaient accordé un nouveau permis valable jusqu'en 2035. Mais le Collège communal d'Engis avait introduit un recours. Il réclamait en particulier des mesures concernant la circulation des camions.

Or, le permis délivré prévoyait déjà la réalisation pour août 2016 d'une étude relative à cette problématique.

Au final, le ministre wallon de l'Aménagement du territoire Carlo Di Antonio (cdH) vient de confirmer le permis sans modification.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK