Ouverture de la Foire agricole de Libramont sur fond de colère

Ils étaient environ 200 agriculteurs à l'ouverture de la Foire agricole de Libramont à crier leur désarroi et leur colère face à la politique agricole menée en Europe. Parmi eux beaucoup de jeunes voulaient se faire entendre.

"En Lituanie, on touche 15 cents pour un litre de lait, ici, on en touche 25, et que mon papa, il y a trente ans, il en avait 30...Vous comprenez bien qu'il y a un problème" constate Stéphane Delogne, membre de la FUGEA, Fédération Unie de Groupements d'Eleveurs et d'Agriculteurs.

Les forces de l'ordre étaient présentes en masse et vers 11h30, le ministre fédéral de l'agriculture, Willy Borsu et le ministre-président de la Région Wallonne, Paul Magnette, sont venus à la rencontre des manifestants pour un bain de foule houleux. 

Plus que des discours, les agriculteurs réclament des mesures concrètes tant au niveau belge qu'européen.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK