Nouveau projet de quatre éoliennes, entre Houdemont et Habay-la-Vieille

Nouveau projet de quatre éoliennes entre Houdemont et Habay
Nouveau projet de quatre éoliennes entre Houdemont et Habay - © Flickr - frédéric BISSON

On ne le répétera jamais assez, il y a urgence climatique et il faut absolument produire davantage d'énergies renouvelables. Et si la Belgique veut atteindre ses objectifs en 2020, il faut évidemment que des projets concrets se réalisent. Des initiatives locales existent. Il faut maintenant qu'elles aboutissent sans blocage politique ou recours.

On se souvient de la saga du projet de parc éolien à Habay, porté en partie par la coopérative citoyenne Lucéole.  Le projet le long de l'E411 à Habay avait vu son permis accordé par l'administration, puis refusé par le ministre Di Antonio, et recalé par le Conseil d'Etat.

Il y a un an, Lucéole avait laissé entendre qu'elle n'en resterait pas là, puisqu'elle compte plus de 500 coopérateurs. Aujourd'hui, elle planche sur un nouveau projet avec Elicio, Engie Electrabel et Ecopex, toujours entre Habay-la-Vieille et Houdemont, un peu plus au nord. On ne parle plus de sept éoliennes mais de quatre. Elle seront plus hautes, 180 mètres au lieu de 150. Cela présente plusieurs avantages.

"Réduire l'impact visuel"

"En prenant un peu de hauteur, on gagne en qualité de vent et en régularité. Donc chaque machine peut produire de 20 à 30 % de plus qu'une machine à 150 mètres. Et au niveau des contraintes urbanistiques, le fait de passer à 180 mètres, oblige à les éloigner davantage des zones d'habitat. Le fait qu'elles soient moins nombreuses et toutes rassemblées, cela va réduire l'impact visuel."

Tout cela Lucéole l'a pensé en concertation avec le collège communal de Habay et d'autres administrations :

"Le collège de Habay a tout de suite saisi la balle pour travailler à cette nouvelle implantation, et ensuite ce travail a été testé auprès des deux administrations, amenées à rendre des avis contraignants dans le cadre de ces permis uniques pour les projets éoliens. Donc le DNF pour la partie environnementale, et l'urbanisme également."

Prochaine étape : une réunion d'information à la population.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK