Marche: une voiture percutée par un train, exposée, pour sensibiliser les automobilistes

En Belgique, les passages à niveau font moins de victimes, mais toujours autant d’accidents.
En Belgique, les passages à niveau font moins de victimes, mais toujours autant d’accidents. - © Philippe Herman, Anne Lemaire

En Belgique, les passages à niveau font moins de victimes, mais toujours autant d’accidents. En 2016, suite à des comportements imprudents, 45 accidents ont causé la mort de quatre personnes.
Des chiffres très lourds pour Infrabel qui souhaite y remédier.
En charge de la gestion ferroviaire, la société a terminé hier son "Tour de Belgique" à Marche-en-Famenne. Une campagne de sensibilisation qui consistait à exposer une voiture percutée sur un passage à niveau. Frédéric Sacré, le porte-parole d’Infrabel  :

"Les gens ont une notion très abstraite du risque au passage à niveau, et c'est l'habitude qui provoque l'accident, plus que la non connaissance des lieux. Le facteur météo joue pour une petite partie, mais dans la plupart des accidents, c'est bien un comportement inadapté. On se doit de faire preuve de vigilance et de bien regarder les feux, un feu rouge ne se franchit pas.

A Ottignies lors de contrôles, la police a constaté 21 infractions en deux heures, et il faut savoir que c'est l'infraction la plus grave du code de la route. On risque jusqu'à 450 euros d'amende."

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK