Marche et Rochefort : une étude pour plancher sur une éventuelle fusion des deux communes

Abbaye de Rochefort et tribunal à Marche-en-Famenne (images d'illustration)
2 images
Abbaye de Rochefort et tribunal à Marche-en-Famenne (images d'illustration) - © BELGA

Un pas de plus vers une fusion des communes de Rochefort et de Marche-en-Famenne ? En tous cas, le conseil communal de Rochefort doit, ce mercredi soir, donner son feu vert à la réalisation d'une vaste étude sur le sujet. " Il y a beaucoup d’impacts qui doivent  être pris en considération, ne fut-ce que d’un point de vue organisationnel pour tous les services que l’on rend à la population et les impacts financiers aussi bien entendu ", explique la Bourgmestre f.f. de Rochefort Corine Mullens.

Bref, l’étude devra examiner tous les avantages et les inconvénients d’une telle fusion. Rochefort et Marche-en-Famenne travaillent ensemble depuis plusieurs années, notamment au sein du Pays de Famenne, de la Maison du Tourisme et du Géopark Famenne-Ardenne. Et tout se passe pour le mieux . Sur un plan politique, une fusion des deux communes en ferait une entité de 30.000 habitants... André Bouchat, Bourgmestre de Marche avance son principal argument : être un interlocuteur crédible !

" Quand, on n’a pas la taille suffisante, nous risquons à un moment donné, de ne pas être aussi bien entendus ni aussi bien perçus ", précise André Bouchat, "que des communes beaucoup plus importantes de l’Entre-Sambre-et-Meuse. Bien entendus et bien écoutés, par le Régional, par le Communautaire et par le Fédéral !.. " Mais pas de précipitation ! Pour l’heure bien des questions restent en suspens.

N’y-a-t-il pas d’autres pistes comme une communauté de communes ? Quels sont les  partenariats de Marche et de Rochefort qu’il conviendrait de renforcer ? De quelle identité se revendiquent les citoyens des deux communes ? Marche est en Province de Luxembourg et Rochefort en Province de Namur alors si la fusion se concrétisait, dans quelle Province irait la commune...


A lire aussiRochefort - Marche-en-Famenne, une fusion serait-elle techniquement possible ?


Ce n’est pas si anodin puisque la Province de Luxembourg est l’actionnaire majoritaire de l’intercommunale hospitalière et l’hôpital de Marche fait partie intégrante du projet " Vivalia 2025 " … " Je pense qu’il faut donner du temps au temps ", explique encore André Bouchat, " et pouvoir maturer cette idée-là ! " Et puis, il faudra que le citoyen soit consulté, insiste André Bouchat, avant de conclure " l’étude n’est pas une fin en soi, ni l’indice d’une volonté de fusion à tout prix, l’étude c’est la volonté politique de voir clair, d’avoir les renseignements et de ne pas dire n’importe quoi, n’importe comment et n’importe où ! "

Reste à savoir si les conseils communaux de Rochefort d’abord, et de Marche, début octobre approuveront la réalisation de cette étude.

Extrait de notre JT du 29 janvier 2019:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK