Libramont et Neufchâteau: pas de stages à l'AKDT

Annulation de l'AKDT
Annulation de l'AKDT - © https://www.akdt.be/index.php/fr-fr/

Ce serait normalement le moment de s’inscrire à l’un des stages culturels de l’AKDT qui a lieu chaque année à Neufchâteau et Libramont, durant les vacances. Mais c’est avec beaucoup d’émotion et de tristesse que l’équipe organisatrice a dû annuler sa 58ème saison, programmée du 4 juillet au 2 août 2020.

Chaque année, ce sont quelques 2000 personnes qui participent à ces stages en arts plastiques, cinéma, danse, musique, théâtre...

Il y a un mois déjà, le conseil d’administration envisageait l’organisation d’une formule allégée avec un nombre réduit de stagiaires, mais après calculs, cette alternative s’est révélée impossible financièrement, au regard des frais engendrés.  

D’autres éléments ont ensuite fait pencher la balance vers l’annulation, comme l’interdiction  d’organiser des "événements de masse" jusqu'au 31 août prochain :

"Ce n’est pas clair. Où fixe-t-on la limite d’un évènement de masse ? A l’AKDT, on compte déjà environ 1000 personnes sur chacun des deux sites", s’interroge Jonathan Martin, l’administrateur délégué de l’AKDT .

Par ailleurs, certaines disciplines ne permettent pas la distanciation sociale, on pense à la danse bien entendu, mais aussi tout simplement aux repas conviviaux partagés entre stagiaires :

 "L’AKDT est connue pour l’excellence de ses stages mais aussi pour son esprit. Difficile de mettre de la distance dans l’esprit AKDT. Tous les soirs les participants se réunissent, il y des concerts, une petite fête, un pièce de théâtre... On ne voulait pas casser cet esprit" ajoute Eric Gelhay, président de l’AKDT.  

Enfin, beaucoup de stagiaires viennent de l’étranger et rien ne garantissait qu’ils puissent venir en Belgique cet été.

Au vu de ces divers éléments, l’équipe organisatrice a donc décidé de reporter la programmation de 2020, à l’été 2021. Néanmoins, il n’est pas exclu que des sessions de stages de plus petite capacité voient le jour un peu plus tard dans l’année, après le confinement :

"Il y a une réflexion, en effet, pour redéployer des stages hors-saison", nous confirment Jonathan Martin et Eric Gelhay.  Patience donc !

 

 

 

What do you want to do ?

New mailCopy

 

 

 

 

What do you want to do ?

New mailCopy

 

 

 

 

What do you want to do ?

New mailCopy

 

 

 

 

What do you want to do ?

New mailCopy

 

 

 

 

What do you want to do ?

New mailCopy

 

 

 

 

What do you want to do ?

New mailCopy

 

 

What do you want to do ?

New mailCopy

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK