Les poupées sourdes d'Anne pour dédramatiser les appareils auditifs chez les plus jeunes

Pas toujours évident de faire accepter le port d’un appareil auditif à un enfant sourd et encore moins, pour ces enfants, de se faire accepter par les autres enfants… Face à cette situation, Anne Vandebosch de Ste Ode, travaille dans un centre auditif à Arlon et elle a eu une chouette idée : équiper les poupées ou les "doudous" des enfants avec des appareils auditifs factices. Les poupées sourdes étaient nées et connaissaient depuis un beau succès !

Anne Vandebosch rassemble tous les postiches d’appareils auditifs qu’elle peut et elle les transforme pour les adapter sur des poupées ou autres "doudous" des enfants sourds… "J’ai trouvé des vernis à ongles qui ressemblent très fort aux couleurs des marques d’appareils auditifs pour enfants", précise Anne Vandebosch,"et j’adapte pour que l’appareillage pour poupées soit le plus proche possible de celui de l’enfant pour que son doudou ou sa poupée lui ressemble très très fort, qu’il puisse vraiment s’identifier !"

Changer le regard sur les appareils auditifs

Depuis un an, elle a déjà envoyé plus de 500 appareils pour poupées dans 11 pays différents et particulièrement vers la France où la situation est bien différente de chez nous. En Belgique, les enfants se retrouvent souvent avec d’autres enfants sourds. En France, ils suivent en général l’enseignement traditionnel, "donc en France, ils se sentent encore plus seuls !", poursuit Anne qui a même été sollicitée par l’hôpital Necker à Paris, une référence en matière d’hôpital des enfants.

"Les psychologues m’ont contactée pour voir si je pouvais envoyer des appareils et l’hôpital Necker a acheté cinq poupées et les a équipées !" Le groupe Facebook qu’Anne Vandebosch a créé, compte aujourd’hui plus de 1550 abonnés et c’est un lieu d’échange entre parents, thérapeutes, psychologues. Elle compte poursuivre son action. Son plus grand souhait : "Arriver à changer le regard sur les appareils auditifs, que les gens finissent par voir ça comme les lunettes des oreilles et rien de plus !"

Archives JT 05/10/2015:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK