Le tribunal correctionnel d'Arlon réclame 4 500 euros d'amende pour l'ex-échevin aubangeois, André-Marie Morosini

4 500 euros d'amende réclamés pour l’ex-échevin aubangeois, André-Marie Morosin
4 500 euros d'amende réclamés pour l’ex-échevin aubangeois, André-Marie Morosin - © Flickr-glamismac

4 500 euros d’amende pour l’ex-échevin aubangeois, André-Marie Morosini. C’est ce qu’a réclamé le tribunal correctionnel d’Arlon ce mercredi 23 août. André-Marie Morosini est reconnu coupable de prise illégale d’intérêts pour avoir favorisé un projet d’éco-quartier porté par son frère, alors qu’il était échevin de l’urbanisme.

Cette amende, c'est une sanction moins lourde que celle requise par le Parquet de Luxembourg : ce dernier réclamait un an de prison, 1 000 euros d’amende et son inéligibilité.

Les faits reprochés par le tribunal sont deux réunions auxquelles l'ex-échevin a participé pour défendre le projet de son frère. André-Marie Morosini déchu de son mandat d’échevin suite à la motion de méfiance votée en novembre 2015, et désormais conseiller communal, se dit déçu par ce jugement. Son avocate Maître Kiehl :

"Ce jugement je ne l'ai pas encore lu, donc je réserve mes remarques pour le juge d'appel éventuel. Je peux néanmoins vous dire que mon client est fortement déçu, et il a le sentiment de ne pas avoir été entendu par la justice. Il sollicite l'acquittement et continue d'estimer qu'il n'est pas coupable des faits qui ont été jugés et établis aujourd'hui."

Quant à sa candidature aux élections communales de 2018, André-Marie Morosini ne se prononce pas. Il assure néanmoins qu’il soutiendra coûte que coûte ses collègues évincés du collège communal par Véronique Biordi, bourgmestre d’Aubange.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK