Le train gratuit vers Luxembourg pour les frontaliers, au départ de certaines gares belges ?

Le train gratuit vers Luxembourg au départ de certaines gares belges ?
Le train gratuit vers Luxembourg au départ de certaines gares belges ? - © rtbf

Au Grand-Duché de Luxembourg, les transports en commun sont gratuits depuis fin février ! Des transports gratuits sur le territoire luxembourgeois… Autrement dit, les frontaliers belges qui travaillent au Grand-Duché de Luxembourg, doivent toujours payer leur parcours en train ou en bus jusque la frontière. Quelques jours après, la mise en place de la gratuité, l’asbl les " Amis du Rail " demandait si l’on ne pourrait pas étendre la gratuité du train à partir des principales gares frontalières  belges vers le Luxembourg, c'est-à-dire, les gares situées à une vingtaine de kilomètres de la frontière belgo-luxembourgeoise. Principal objectif : éviter de générer des pressions sur les villes belges et luxembourgeoises frontalières dont les parkings vont être être surchargées. Depuis la mi-mars, l’occupation des parkings dans les gares proches de la frontière est bien moins problématique, compte tenu du confinement et du télétravail que beaucoup de frontaliers sont autorisés à faire. Mais le Cercle Européen Pierre Werner, qui avait organisé une journée de réflexions sur les problèmes de mobilité transfrontalière en novembre dernier, revient avec cette idée dans un communiqué et une lettre envoyée au Ministre Fédéral, François Bellot et à l’Administrateur-Délégué de la SNCB. Pour le Cercle Européen Pierre Werner, la crise sanitaire est une occasion unique de tester tout de suite la proposition des " Amis du Rail "et la gratuité, à partir de plusieurs gares belges comme Halanzy, Virton, Habay, Marbehan, Arlon, Vielsam, Gouvy et Saint-Vith pour ceux qui sont obligés de se rendre sur leur lieu de travail (notamment à l’heure actuelle pour le personnel soignant  qui travaille au Grand-Duché de Luxembourg). "Un essai à titre temporaire qui serait une opportunité à saisir de manière à être prêt à relancer demain l’économie du Grand-Duché de Luxembourg et des régions limitrophes dans de bonnes conditions", conclut le Cercle Européen Pierre Werner.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK