Le parc à gibier de La Roche reste fermé!

A La Roche-en-Ardenne, le parc à gibier reste fermé!
A La Roche-en-Ardenne, le parc à gibier reste fermé! - © S I La Roche

Tous les parcs animaliers ne vont pas rouvrir leurs portes cette semaine… En Province de Luxembourg, trois parcs à gibier sur quatre resteront fermés au moins jusqu’aux prochaines mesures de de confinement. C’est notamment le cas du parc à gibier de La Roche-en-Ardenne. Le Bourgmestre et le Collège communal ont pesé le pour et le contre depuis le dernier Conseil National de Sécurité et ce mardi 19 mai, un arrêté communal de fermeture du parc à gibier a été pris par la Collège ! La réouverture se heurtait à un certain nombre de problèmes spécifiques au parc animalier rochois. "Les familles auraient pu avoir accès à la visite des animaux, explique l’Echevine du Tourisme, Sophie Molhan, mais les enfants n’auraient pas pu s’amuser sur la plaine de jeu située à l’entrée. Et puis la cafétéria devait elle aussi rester fermée, dès lors, comment faire pour les sanitaires?" Plus fondamentalement, il y a aussi le fait que le tourisme d’un jour reste interdit ! " Avec le Bourgmestre, nous nous sommes renseignés pour savoir qui pouvait venir visite notre parc à gibier ", poursuit Sophie Molhan, " on nous a répondu, les personnes situées dans un rayon de 20 kilomètres. Nous avons demandé que l’on nous le confirme par écrit, mais nous attendons toujours ... " Dans ce contexte, le site historique par excellence de la cité rochoise, son Château, reste fermé, selon le même arrêté communal. Et les musées rochois, du Grès de La Roche et de la Bataille des Ardennes ont aussi décidé, dans une même logique, de rester fermés ! Le tourisme est très important dans une commune comme La Roche ! " Et tout le monde est prêt à accueillir demain à nouveau les visiteurs, mais dans de bonnes conditions, avec un protocole, avec des procédures, pour, à la fois, nous préserver, nous mais aussi nos touristes et si effectivement nous aurions pu ouvrir, les conditions n’étaient pas réunies actuellement ! ", conclut l’Echevine Sophie Molhan.

Parcs animaliers : impatients de retrouver les visiteurs

JT 19H30 (14/05/20)