Le Musée du Téléphone d'Emile Thinès à Petitvoir

A Petitvoir, dans la commune de Neufchâteau, Emile Thinès a ouvert un Musée du Téléphone, juste à côté de son domicile.
Les téléphones et Emile Thinès, c'est une longue histoire, et c'est avant tout une  carrière complète à la RTT, la régie des téléphones et télégraphes. D'abord porteur de télégrammes à vélo, Emile a ensuite occupé diverses fonctions, et notamment géré les cabines téléphoniques à pièces :

"On devait aller lever les recettes des cabines. Ca devait se faire régulièrement. Par exemple en été dans la Vallée de la Semois, il fallait y aller tous les trois jours."

Collectionneur dans l'âme, à sa prépension en 1998, Emile a tout naturellement commencé à accumuler des téléphones, dont quelques exemplaires de choix : téléphones militaires, téléphones d'usine, de château, de maitre, d'ici et d'ailleurs et de différentes époques. Mais également des téléphones plus récents à cadran, puis à touches, et enfin sans fil, jusqu'aux premiers portables qui semblent déjà bien vieux à côté de nos actuels smartphones :

"J'ai commencé à faire les brocantes, puis j'ai ouvert mon musée en 2006. Aujourd'hui j'ai 1 000 téléphones. Celui-ci date de 1890, un Eriksson, et à côté un Américain."

Le musée du téléphone de Petitvoir - Neufchâteau est à découvrir sur rendez-vous, via le téléphone 061 27 74 23. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK