La randonnée pédestre de plus en plus pratiquée chez nous

Difficile de donner un chiffre, voire impossible, mais une chose est certaine: les randonneurs pédestres sont de plus en plus nombreux chez nous. Il suffit de constater la place que prennent les rayons dédiés à cette activité dans les magasins de sports pour s'en convaincre. Et puis il y a aussi ces différentes associations qui s'intéressent à la marche, comme "Europ'aventure", une association qui propose des parcours "clé sur porte" avec prise en charge des réservations d'auberges et suivi des bagages.

C'est ce qu'ont expérimenté Frédéric et Maxence. Ces deux copains se sont lancés à la découverte de la "Transardennaise". 160 kilomètres de marche durant 7 jours à travers les monts et les vaux entre La Roche et Bouillon. Les étapes, au bout des 23 kilomètres de moyenne par jour, se passent dans une auberge typique de l'Ardenne. Menu raffiné et lit douillet au programme, le tout pour 770 euros la semaine. Pas pour toutes les bourses mais dépaysement total garanti!

Zones de bivouac

Certains préfèrent le contact permanent avec la nature. De plus en plus d'amateurs désirent passer la nuit aux pieds des arbres. Le code wallon de la forêt interdit pourtant cela. Mais depuis deux ans, sous la pression des passionnés, quelques dérogations ont été délivrées sous certaines conditions. Une quinzaines de lieux de bivouacs ont été créés dans des sites naturels que ce soit dans la forêt du pays de Chimay ou dans le parc naturel des deux Ourthes, près d'Houffalize. Des zones de bivouacs interdites aux voitures où il est possible de planter sa tente et de faire du feu. Mais attention, interdiction de s'installer avant 16 heures et obligation de décamper avant 10 heures du matin en emportant ses déchets.

Voilà de quoi satisfaire les amateurs de plus en plus nombreux de randonnées. Des adeptes en recherche de calme et de sérénité. La marche, la forêt et le bon air, de quoi prendre de bonnes distances avec le monde trépidant de tous les jours.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK