La Province de Luxembourg participe de différentes façons à la lutte contre le coronavirus

La Province de Luxembourg participe de différentes façons à la lutte contre le coronavirus
La Province de Luxembourg participe de différentes façons à la lutte contre le coronavirus - © Province de Luxembourg

Dans une lettre envoyée à tous les Conseillers Provinciaux Luxembourgeois, les quatre Députés du Collège Provincial,  expliquent les mesures et décisions prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. La gestion de la crise sanitaire en Luxembourg est confiée à la Cellule de crise provinciale, présidée par le Gouverneur, Olivier Schmitz. Sont présents dans cette cellule : zone de secours, AMU, 112, police, protection civile, Vivalia et les médecins généralistes. La cellule de crise a demandé au Président du Collège provincial, Stéphan De Mul de prendre des mesures pour anticiper le manque d’encadrement, si il y a trop de personnel malade dans les structures d’hébergement comme les maisons de repos, les Instituts Médico-Pédagogiques, centres d’accueil pour personnes handicapées, etc. Le but est, vu la difficulté de recruter en cette période du personnel de remplacement, de faire appel à des volontaires pour renforcer et soulager les équipes dans les institutions qui en auraient besoin. Les Hautes Ecoles ont notamment été contactées mais aussi les communes et le personnel provincial.

La Province planche également sur un accueil alternatif pour les personnes sans-abri. Un centre sportif d’Arlon est notamment pressenti, afin d’accueillir ces publics fragilisés qui se retrouvent sans solution d’hébergement adéquate. L’installation devra, évidemment, présenter les garanties sanitaires imposées par la gestion du Covid 19.

Le Collège Provincial a  également souhaité mettre à disposition des services qui luttent activement contre la propagation du virus, des moyens financiers afin que l’argent ne soit pas un frein au développement ou à l’achat de matériel indispensable à la protection du personnel soignant, à l’amélioration du dépistage ou aux soins apportés aux patients touchés par le coronavirus. 250.000€ sont prévus et  c'est la cellule de crise provinciale qui en déterminera l'affectation.

Compte tenu de la fermeture des écoles, les centres de santé provinciaux ne reçoivent plus la visite des élèves. Dès lors, les médecins de ces centres de santé sont mis à disposition de la centrale d’appel 112 pour renforcer les équipes du call-center et pouvoir prendre en charge les appels de citoyens présentant des symptômes du Covid 19 et effectuer des consultations à distance.

D’autres secteurs demandent, aujourd'hui,le soutien de la Province, comme le secteur horeca et le secteur touristique. Le Collège va proposer au Conseil Provincial de ne pas percevoir la taxe sur les débits de boissons et la taxe de séjour pour la période de fermeture de ces établissements. En ce qui concerne la restauration, la Province a, dès le vendredi 13 mars, lancé un appel à tous les restaurants de son territoire qui ont développé, à la suite de la fermeture de leurs établissements, un service traiteur. Ils sont repris sur le site www.luxembourg-belge.be ainsi que sur les réseaux sociaux. Les professionnels du secteur peuvent recevoir des réponses concrètes à leurs questions via le site  www.pro.luxembourg-belge.be. Le site leur propose aussi des outils (par exemple des formations) afin de profiter de la période de confinement pour se mettre à jour en e-marketing et pour communiquer adéquatement. Et enfin, une page Facebook dédiée à ces professionnels du tourisme a été créée pour faciliter les échanges et interactions.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK