Le Parc naturel des Deux Ourthes est le chef de fil du projet "Murs de pierre sèche"

Les murs en pierre sèche font partie de notre patrimoine. Il s'agit de murs sans mortier, qui tiennent uniquement grâce au poids des pierres. Le procédé de construction est très ancien, mais le savoir-faire se perd.

Pour préserver ce patrimoine, la Wallonie, le Luxembourg et la Lorraine française s’associent. Une convention a été signée hier. Il va y avoir un inventaire des murs; puis ils seront restaurés. Le tout grâce à des fonds européens. La Parc naturel des Deux Ourthes est le chef de fil du projet.

Mais à quoi servaient ces murs en pierre sèche ? "Ils cherchent d'abord à soutenir des terres, d'ailleurs quand on a réalisé certaines routes, ils permettaient de maintenir les talus. Et pour le présent il s'agit de s'approprier ce patrimoine, et qu'il bénéficie à tous, les ouvriers communaux, ou simplement les particuliers qui veulent restaurer leurs propres murs", explique José Lutgen, président du parc.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK