La justice de paix d'Arlon autorise Idélux à entamer la procédure d'expulsion des militants écologistes

Les zadistes de la Sablière de Schoppach vont-ils être prochainement expulsés ?
Les zadistes de la Sablière de Schoppach vont-ils être prochainement expulsés ? - © Jordane Meyer

A Arlon, les zadistes de la Sablière de Schoppach vont-ils être prochainement expulsés ?  En tout cas, la justice a rendu sa décision.
C'est une information de TV Lux : la justice de paix d'Arlon autorise Idélux, l'intercommunale propriétaire des lieux à entamer la procédure d’expulsion des militants écologistes. Les zadistes campent à la sablière depuis plus d'un mois maintenant. 

Avant toute expulsion, l’avis devra d’abord être signifié aux zadistes, par exploit d’huissier. Ils auront alors un délai de huit jours pour quitter les lieux de leur propre gré avant une éventuelle intervention des forces de l'ordre. 

Si Idélux a le feu vert, elle n'est pas obligée de déloger les zadistes tout de suite. Le conseil d'administration d'Idélux en discutera ce vendredi.

En attendant, les occupants demandent "un peu d'humanité" aux administrateurs d'Idélux, qui doivent se réunir vendredi. Ils rappellent aussi l'existence d'une pétition lancée il y a plus d'un an "contre la destruction de la sablière d'Arlon, sa faune et sa flore". Mercredi, celle-ci avait atteint plus de 10.700 signatures.

Depuis le 26 octobre, une cinquantaine de jeunes activistes se sont installés dans l'ancienne sablière de Schoppach, rebaptisée "Zablière" et "zone à défendre" (ZAD), pour s'opposer au projet d'implanter un zoning sur ce site racheté par Idélux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK