L'utilisation de l'appli Konecto par les écoles a triplé, voire quadruplé

Vos enfants n’ont pas repris le chemin de l'école, ce lundi. En revanche ils vont recevoir du travail de la part de leurs enseignants.

Et certaines écoles primaires ont fait le choix de communiquer avec les parents via une application. 

En cette période de confinement, l'utilisation de l'appli Konecto est, par exemple, multipliée par trois voire par quatre !

Denis Jacquemin d'Hargimont, dans la commune de Marche-en-Famenne, est le créateur de Konecto. Il nous explique comment fonctionne l'application et ce qui a changé depuis le confinement : 

"L objectif de l’application c’est de permettre à une école de communiquer vers les parents de manière numérique. Cela remplace les petits papiers qui d’habitude circulaient et que l’on retrouvait ou pas dans les cartables des enfants. Donc, les parents ont une application smartphone et les écoles utilisent un site web sécurisé, pour envoyer des messages à des classes, à des parents ou à des élèves en particulier. En temps normal, elle est utilisée pour envoyer diverses informations  : horaires de piscine, infos sur la fancy-fair...  

En cette période de confinement, l’application  est en plus utilisée pour envoyer les travaux que les enfants feraient normalement en classe. En effet son utilisation est multipliée par trois voire par quatre."

Depuis  le confinement, environ 600 à 700 enseignants, ou directions d’école se connectent chaque jour pour envoyer des messages.

Plus de 270 écoles utilisent cette appli en Wallonie et à Bruxelles.

 

Sujet du JT du 20/04/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK