L'ancien home de Neufchateau disponible si besoin de structures de soins intermédiaires

L'ancien home de Neufchateau disponible si besoin de structures de soins intermédiaires
L'ancien home de Neufchateau disponible si besoin de structures de soins intermédiaires - © commune de Neufchateau

Même dans les régions les moins touchées actuellement par le coronavirus, on se prépare à toute éventualité ! En Province de Luxembourg, le Gouverneur, Olivier Schmitz, a été mandaté par le Fédéral, pour faire un inventaire des endroits susceptibles d’accueillir une structure de soins " intermédiaire ". Elle pourrait accueillir un certain de nombre de personnes infectées qui devraient quitter un hôpital surchargé mais ne pourraient rentrer chez elles avant quelques jours. A Neufchâteau, tous les pensionnaires du home " Le Clos des Seigneurs " ont déménagé, il y a un mois, vers les installations du home flambant neuf du " Pré Fleuri " ! Mais le bâtiment du " Clos des Seigneurs " reste opérationnel. Le Collège communal chestrolais a fait savoir que l’ancien home était disponible pour accueillir, en cas de besoin, une structure de soins " intermédiaire " ! Pour le Bourgmestre de Neufchâteau, Dimitri Fourny, le "Clos des Seigneurs" pourrait aussi répondre à la demande de la Ministre Wallonne de la Santé. Christine Morreale  voudrait aussi,  des lieux intermédiaires, pour héberger les personnes âgées infectées, qui sortent de l’hôpital mais à qui  on éviterait, un retour trop rapide au home. " Le Clos des Seigneurs, ajoute Dimitri Fourny, dispose toujours de tous ses équipements ! Et il est à disposition ".

Précisions encore qu’un deuxième endroit en Luxembourg serait susceptible d’accueillir une structure de soins " intermédiaire ". Il s’agit du site de l’ancienne " Brasserie Pierrard " à Mellier (commune de Léglise), qui vient d’être transformé en home pour accueillir des personnes handicapées. Là, le bâtiment n’est pas encore occupé par ses nouveaux pensionnaires !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK