L'AFSCA gardera bien son siège en Luxembourg, à Libramont

L'AFSCA restera bien à Libramont, et va même intégrer des communes namuroises. Contrairement aux craintes exprimées au printemps, la nouvelle organisation de l’AFSCA, l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire, ne prévoit pas la suppression du site de Libramont.

Néanmoins, des changements se feront sentir dans le Namurois. La rationalisation annoncée par le ministre Willy Borsus (MR) prévoit que quatre communes de la Province de Namur (Beauraing, Gedinne, Bièvre, Vresse-sur-Semois) soient désormais reliées à l'unité de contrôle du Luxembourg. Le reste du Namurois sera fusionné avec le Brabant wallon.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK