Du neuf pour les exploitants forestiers dans les forêts gaumaises touchées par la peste porcine africaine

Du neuf pour les exploitants forestiers dans les forêts gaumaises touchées par la peste porcine africaine.
Du neuf pour les exploitants forestiers dans les forêts gaumaises touchées par la peste porcine africaine. - © RTBF

Les propriétaires publics et privés pourront dès aujourd'hui, avec l'autorisation du chef de cantonnement, inventorier et marquer les bois scolytés.
Dès le 1er février, toujours sous autorisations, ils pourront exploiter les bois scolytés dans une partie des zones noyau et tampon. Dès la mi-février, l'exploitation sera permise dans la totalité des zones infectées. Le DNF planifiera et coordonnera les différents chantiers pour éviter tout risque de propagation du virus de la peste porcine africaine.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK