Cyclisme: la Famenne Ardenne Classic 2020 menacée d'annulation

Si le nouveau calendrier des courses de fin d’année, dévoilé cette semaine par l’UCI (Union Cycliste Internationale), semble faire l’unanimité dans le monde du cyclisme pro, il n’en va pas de même auprès de certains organisateurs wallons.

Après l’ajout des grands Tours et des classiques printanières reportées à l’automne en raison de la crise du coronavirus, ceux-ci sont condamnés à s’adapter. C’est le cas de la Famenne Ardenne Classic, prévue de longue date-le dimanche 4 octobre prochain-autour de Marche-en-Famenne. Au point que les organisateurs envisagent son annulation.

La cause : Liège-Bastogne-Liège qui doit se dérouler le même jour :

"Une chose est déjà sûre, notre course ne pourra pas se dérouler le 4 octobre", regrette le coordinateur de l’organisation, Vincent Delvolsal :

"La Zone de Police Famenne-Ardenne est concernée par les deux événements et ne pourra pas assumer les deux tâches. D’un point de vue médiatique, la RTBF ne pourra assurer les deux retransmissions. Le plateau s’en ressentira également. Donc la course est très nettement compromise".

Mais ce qui chagrine le plus l’équipe de la FAC, c’est de ne pas avoir été consultée avant l’établissement de ce nouveau calendrier :

"Nous n’avons été consulté ni par l’UCI, ni par Belgian Cycling. Les deux courses sont les seules épreuves pro à emprunter les routes de la Province de Luxembourg. Il aurait été judicieux de consulter les deux organisateurs. C’est d’autant plus navrant que nous avons reçu, juste après la divulgation du nouveau calendrier, une lettre qui nous demande la solidarité entre organisateurs et la fédération internationale. C’est quand même un peu fort à admettre".

Les solutions qui s’offrent aux organisateurs ne sont pas nombreuses :

"Avoir une date un week-end, ça paraît difficile, vu la surcharge du calendrier ", se désole Vincent Delvosal :

"En semaine, c’est tout aussi délicat en raison des problèmes de mobilité dans Marche-en-Famenne. D’un point de vue logistique aussi puisque nous avons besoin de l’infrastructure de l’Athénée, près de la ligne d’arrivée. Personnellement, je crains que la course soit annulée mais nous ne prendrons pas de décision officielle avant d’avoir pris connaissance du calendrier modifié de la fédération ".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK