Child Focus, Proximus et Microsoft unis contre le cyberharcèlement

Les cas de cyberharcèlement sont malheureusement de plus en plus fréquents. Il est donc crucial de sensibiliser les enfants à une utilisation sûre et responsable d'Internet. Depuis 2010, Child Focus, Proximus et Microsoft s'associent pour la sécurité en ligne des enfants. Des employés volontaires se rendent dans des classes de 5ème et 6ème primaire pour animer des ateliers pour apprendre aux jeunes à gérer les risques liés à internet.

C'était le cas mardi un peu partout en Belgique et notamment à l'école fondamentale communale d'Ochamps, dans la commune de Libin. On y a appris beaucoup de choses : "Il faut se méfier des informations que l'on reçoit sur internet. Il ne faut pas envoyer des photos en bikini, parce que tout le monde peut les voir. Il faut changer régulièrement son mot de passe, et ne pas parler aux inconnus. Nos parents surveillent."

Parce que Facebook, Skype, Instagram, Spotify, les jeunes de 9 à 12 ans connaissent et parfois les utilisent déjà. D'où l'intérêt de recevoir quelques conseils, trucs et astuces pour naviguer sur le net en toute sécurité.

L'animatrice rappelle que le but reste pour les enfants, de s'amuser en toute sécurité : "On n'est pas là pour faire peur aux gens, internet doit rester ludique, et c'est une source d'informations. Maintenant il faut faire attention à certaines applications".

A l'issue de l'animation, les enfants ont reçu un petit rappel des trucs et astuces, fournis par Child Focus, pour les enfants et leurs parents.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK