Benoît Compère, du Forem Wallonie Bois de Libramont va s'envoler pour le pôle Sud

Benoit Compère
Benoit Compère - © Anne Lemaire

C'est un rêve qui va se réaliser pour un formateur du Centre de compétence Forem Wallonie Bois de Libramont. Il va partir deux mois en Antarctique, construire avec cinq autres entrepreneurs liégeois, un hangar en ossature bois.
Une structure en bois, commandée par une compagnie aérienne russe, spécialisée dans les vols Afrique du Sud-Antarctique. 
Le hangar servira pour une nouvelle piste d'atterrissage. Benoît Compère et son équipe sont habitués à un tel montage en Belgique, mais pas sur la glace. Il va falloir affronter le froid, entre -10 et - 20 degrés, mais pas seulement...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK