Bastogne : une belle rentrée déjà pour des élèves de maternelle à l'école spécialisée du Mardasson

Marie Vanderhaegen, institutrice dans la classe maternelle de l'école d'enseignement spécialisé du Mardasson à Bastogne
2 images
Marie Vanderhaegen, institutrice dans la classe maternelle de l'école d'enseignement spécialisé du Mardasson à Bastogne - © Anne Lemaire

"Ce fut une belle rentrée!", clame une des institutrices. A Bastogne, l’école fondamentale d’enseignement spécialisé du Mardasson a déjà rouvert sa classe de maternelle à trois élèves ce mardi. 

C’est une circulaire particulière à l’enseignement spécialisé qui a permis cette réouverture à certains enfants, un jour par semaine. Normalement, la classe maternelle accueille huit élèves. Ici, pour ce retour à l’école, le conseil de classe a ciblé les élèves qui en avaient le plus besoin.

"Pendant le confinement, on a choisi de garder un lien avec les parents et les enfants, via des vidéoconférences et du travail fourni, mais en maternelle, ce n’est pas évident. Certains parents ont témoigné avoir des difficultés au quotidien notamment dans tout ce qui est rituels de la journée, etc. Et sans stimulations régulières de la part de l’école, des parents avaient peur que leur enfant ne régresse ou ne perde ses repères", explique la directrice, Catherine Thiry.

La titulaire de la classe maternelle, Amélie Poncelet, avait sollicité ce conseil de classe et aujourd’hui que sa classe a pu à nouveau accueillir des élèves, elle tire un bilan positif :

"C’est un soulagement pour tout le monde. Quand on a vu les enfants avec des étoiles dans les yeux, leurs sourires… On aurait dû filmer ce moment."

"Ce fut une belle rentrée, les élèves étaient sereins, contents de revoir l’école, Madame et leurs copains", ajoute Marie Vanderhaegen, l’autre institutrice de la classe.

A noter que les enfants se sont très vite adaptés aux nouvelles règles d’hygiène et de distanciation. Des règles évidemment plus faciles à appliquer vu que les enfants n’étaient que trois au lieu de huit habituellement. La classe bénéficie aussi d’une puéricultrice, Isabelle Berte.

 

Déconfinement : le débat sur le retour des maternelles (JT du 25/05/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK