Autour de l’Eurospace Center et de la station de Redu, le pôle spatial a un bel avenir devant lui

L’intérêt et l’attrait du pôle spatial de Libin ne sont plus à démontrer mais la visite, ce jeudi, sur le site de Transinne, du Secrétaire d'Etat à la Recherche Scientifique, Thomas Dermine est encore venue renforcer cette idée. Thomas Dermine est d’abord sorti enchanté de sa visite de l’Eurospace Center. "C’est absolument fabuleux, on a l’occasion de mettre dans la peau d’un astronaute, de se balader sur Mars, etc. C’est une excellente occasion pour les jeunes et les moins jeunes de venir visiter, s’amuser et découvrir les sciences", conclut Thomas Dermine.

Petits satellites et cybersécurité

C'est la Députée Fédérale et Présidente provinciale du PS Mélissa Hanus  qui avait invité Thomas Dermine, à visiter le pôle spatial de Transinne. Et le secrétaire d'Etat à la Recherche scientifique a  participé à une réunion de travail autour du pôle spatial que constitue Galaxia à côté de l’Eurospace et la station de l’ESA à Redu. L’occasion pour Thomas Dermine de confirmer la volonté du Fédéral de continuer à développer ce pôle autour de différentes activités "que ce soient les aspects opérationnels par rapport aux petits satellites, la sensibilisation à l’espace, l’éducation, et aussi la cybersécurité. Et donc on est ravi de voir, que, pour la Belgique, qu’il y a des budgets significatifs de l’Agence Spatiale Européenne, ici au cœur de la Province de Luxembourg."

Un hôtel à l’entrée du parc d’activités Galaxia

Quant au parc d’activités de Galaxia, ses aménagements sont terminés, et il est prêt à accueillir des entreprises. "On a déjà dans nos cartons, la création de deux halls-relais pour permettre d’accueillir des entreprises en développement, explique Fabian Collard, le Directeur Général d’Idelux. On les espère, bien entendu, en lien avec tout ce qui est mis en place au niveau de la station de Redu, à savoir l’observation de la terre et la cybersécurité."

Et pour tout le pôle, les entreprises, les stagiaires de l’"ESA Academy" ou les familles qui visitent l’Europsace, un projet d’hôtel de 100 chambres se précise à l’entrée du parc avec comme partenaire le groupe hollandais Vandervalk.

Eurospace JT du 08/04/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK