Arlon et ses environs connaissent de nombreux problèmes de mobilité

Arlon et ses environs connaissent de nombreux problèmes de mobilité.
Arlon et ses environs connaissent de nombreux problèmes de mobilité. - © Flickr-frederic potier

Trafic transfrontalier saturé, embouteillages, transit dans les villages, vitesse excessive, stationnement illégal très répandu.... Pour remédier à une partie de ces problèmes, la commune a décidé de miser sur la mobilité douce.

Le Collège arlonais a présenté les lignes directrices de son futur plan communal de mobilité. Les pistes cyclables suggérées vont faire leur apparition; les explications avec l'échevin de la mobilité Kamal Mitri :

"Il y a quinze rues d'Arlon qui seront indiquées SUL, ça veut dire permettre aux usagers du vélo de remonter une rue en contresens. Les voiries vont être marquées. Et la vieille ville sera limitée zone 30 ainsi que le centre des villages, là où les enfants jouent."

Des zones 30 dans le vieil-Arlon et dans les centres des différents villages. La ville veut réaliser un réseau complet et continu pour la mobilité douce : piétons, cyclistes ... 19 parkings vélos vont être créés. Le plan a été présenté hier soir au Conseil Communal et approuvé à l'unanimité. Le plan définitif devrait être adopté à la mi-juin 2016.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK