A Libramont, on souhaite lutter contre la prolifération des chats errants

A Libramont, on souhaite lutter contre la prolifération des chats errants.
A Libramont, on souhaite lutter contre la prolifération des chats errants. - © Christine Pinchart

Une nouvelle campagne de stérilisation est en route. Elle est menée par le Centre animalier de Floriffoux. Certains Libramontois se sont inquiétés du sort des ces chats errants. Sont-ils systématiquement euthanasiés, une fois capturés ? Jonathan Martin, nouvel échevin du bien-être animal a voulu en savoir plus :

"J'avais été interpellé par une série de personnes sur certaines pratiques qu'elles suspectaient. C'est sans a priori que j'ai proposé au centre Croix Bleu de Floriffoux, de me rendre sur place pour aller visiter les lieux, et je voulais le faire en toute transparence. J'avais également demandé un rapport sur la dernière campagne qui avait eu lieu, avec des chiffres qui m'interpellent c'est vrai. Sur les 33 chats qui avaient été prélevés à Libramont, 16 avaient été euthanasiés sous prétexte d'une péritonite infectieuse, et comme je ne suis pas vétérinaire, j'ai soumis ces chiffres à des vétérinaires indépendants pour avoir un retour, afin de vérifier s'ils étaient dans la norme ou non."

Jonathan Martin attend encore l'avis de ces vétérinaires.  Il n'est pas encore question ici de rompre la convention avec le centre animalier de floriffoux, mais l'échevin envisage à l'avenir, de travailler davantage avec les bénévoles de la commune actifs dans le bien-être animal, pour leur confier certaines missions. Jonathan Martin souhaite aussi avoir un chenil digne de ce nom à Libramont.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK